About..À propos

508ceab559ef348264fb79f5a440bf3e.jpg
 
 

....

"You can never use too many images"

A very large number of published documents contain text only. They often look boring, and they are often written in obscure language, using mile-long sentences and cryptic technical terms, using one font only, perhaps even without headings. Such style, or lack of style, might be the one you are strongly expected to follow when writing eg scientific or technical reports, legal documents, or administrative papers. It is natural to think that such documents would benefit from a few illustrative images. (However, just adding illustration might be rather useless, if the text remains obscure and unstructured.)

It is too easy to go to the other extreme when trying to avoid the boring plain text syndrome. This is especially true on the Web, where it is relatively easy technically to add illustration, for instance by picking images from various existing collections. Many people seem to think that you can't have too many images. If they can't find a suitable image, they use an unsuitable one.

When people say that one image tells more than a thousand words, they tend to overlook the fact that what the image says might be true or false, relevant or off-topic, useful or disturbing, constructive or tasteless. (I won't bother to refute the saying by pointing out that there are images which say nothing. However, I cannot resist the temptation to remark that oddly enough the saying itself is expressed using words.)

..

Vous pouvez ne jamais utiliser trop d'images

Un nombre très grand de documents édités contiennent le texte seulement. Ils regardent souvent le sondage, et ils sont souvent écrits en langage obscur, en utilisant de mille-longues phrases et termes techniques cachés, en utilisant une fonte seulement, peut-être même sans entêtes. Un tel modèle, ou manque de modèle, pourrait être celui on s'attend à ce que fortement que vous suiviez en écrivant par exemple des états scientifiques ou techniques, les documents juridiques, ou les papiers administratifs. Il est normal de penser que de tels documents tireraient bénéfice de quelques images d'illustration. (cependant, l'illustration ajoutante juste pourrait être plutôt inutile, si le texte demeure obscur et non structuré.)

Il est trop facile d'aller à l'autre extrémité en essayant d'éviter le syndrome ordinaire ennuyeux des textes. C'est particulièrement vrai sur le Web, où il est relativement facile techniquement d'ajouter l'illustration, par exemple en sélectionnant des images de diverses collections existantes. Beaucoup de gens semblent penser que vous ne pouvez pas avoir trop d'images. S' ils ne peuvent pas trouver une image appropriée, ils utilisent peu convenable.

Quand les gens disent qu' une image indique plus que mille mots, ils tendent à donner sur le fait que ce que l'image indique pourrait être vrai ou faux, approprié ou hors fonction-sujet, utile ou dérangeant, constructif ou insipide. (je ne prendrai pas la peine de réfuter l'énonciation en précisant qu'il y a des images qui n'indiquent rien. Cependant, je ne puis pas résister à la tentation de remarquer qu'assez curieusement l'énonciation elle-même est exprimée en utilisant des mots.)

....